Test RS232. Comment tester un port série ?

Essayer COM Port Tester
Période d'essai de 14 jours gratuits


Vous venez de connecter un périphérique série au port COM de votre machine. Le logiciel d'acquisition de données a été installé mais les données attendues n'apparaissent pas. Vous ne comprenez pas et pensez que le problème est lié à la communication RS232. Vous vous décidez à effectuez des tests sur le port série. La question qui se pose à présent est "comment tester un port série?"

Téléchargez l'application Serial Port Tester. Ce testeur RS232 logiciel vous permet d'observer vos communications série afin d'identifier et de corriger les erreurs.

Si vous rencontrez des problèmes pour récupérer les données en utilisant COM Port Tester, essayez les étapes suivantes :

  1. Indiquer les informations du port COM
  2. Utiliser Serial Port Tester
  3. Vérifier un port COM avec un test de rebouclage
  4. Vérifier le câblage
  5. Choisir le mode Présentation ou Contrôle de flux
  6. Retourner dans Serial Port Tester

Indiquer les informations du port COM


Collectez autant d'informations que possible concernant le périphérique série que vous allez connecter à votre machine. Vous entrerez ces informations dans le logiciel de test de ports série avant de l'utiliser. Vous devrez notamment indiquer le nombre de ports série auxquels votre périphérique est connecté, sa parité, le nombre de bits de données par octet et la vitesse de transmission. Si vous ne connaissez pas le nombre de bits d'arrêt, indiquez 2. Cela pourra ralentir légèrement la transmission des messages mais évitera toute erreur. Consultez la documentation expliquant comment effectuer des mesures sur un port série pour obtenir des informations détaillées concernant chaque paramètre. En utilisant la fenêtre d'état de port COM dans Serial Port Tester, vous pouvez vérifier l'état des lignes entrant et sortant de l'ordinateur.

Barre d'état du port COM

Les informations de contrôle du port série sont présentées sous la forme d'une ligne de 4 ou 5 éléments séparés par un tiret. Dans les définitions ci-dessous, “n” indique un élément numérique et “c” désigne une chaîne de caractères.

  • nBaudRate: Indique la vitesse de transmission du port série. Les valeurs possibles sont 110, 300, 600, 1200, 2400, 4800, 9600, 14400, 19200, 38400, 56000, 57600, 115200, 128000 et 256000. La valeur par défaut utilisée si aucune autre valeur n'est indiquée est 110.
  • nDataLength: Indique la longueur d'un paquet de données. Les valeurs possibles sont 5, 6, 7 et 8, avec une valeur par défaut de 7 bits.
  • cParity: La parité peut prendre pour valeurs Pair (E), Impair (O), (M)ark, (S)pace ou Aucu(N). Aucu(N) est la valeur par défaut.
  • nStopBits: Indique le nombre de bits d'arrêt. Les valeurs possibles sont “1”, “1,5” et “2”. La valeur par défaut est “1”.
  • cHandflow: Indique la valeur du contrôle de flux. Ce paramètre peut prendre pour valeurs Matériel (P), Xon/Xoff (X) et Aucun. La valeur par défaut est Aucun.

Serial Port Tester

Serial Port Monitor logo

Serial Port Monitor

Enregistrez et analysez l'activité des ports série
4.8 Classement basé sur 41+ utilisateurs, Revue(75)
Télécharger 14-jours d’essai entièrement fonctionnel
Serial Port Monitor

Utiliser Serial Port Tester


Une fois les paramètres définis, vous pouvez commencer une nouvelle session de test en suivant les étapes ci-dessous.

1. Exécutez Serial Port Tester

2. Choisissez “Session >>> Nouvelle session” dans le menu principal. Vous pouvez également utiliser le raccourci clavier “CTRL+N” ou cliquer sur “Nouveau” dans la barre d'outils principale.

Nouvelle session

3. La fenêtre “Nouvelle session de supervision” s'affichera alors.

Nouvelle session de supervision
  • La vue en ligne affiche des informations détaillées sur les requêtes envoyées sur une ligne série spécifique.
  • La vue en tableau présente les paquets de données d'entrée/sortie (IRP) enregistrés sous la forme d'un tableau.
  • La vue en terminal présente les données reçues dans une console texte en caractères ASCII.
  • La vue Modbus affiche les données Modbus reçues et envoyées (RTU et ASCII).
  • La vue en vrac affiche toutes les données envoyées et reçues via une ligne série.

Les cases “Démarrer la supervision” et “Démarrer dans une nouvelle fenêtre” permettent de choisir comment sera initiée la nouvelle session de supervision.

Options de capture : choisissez les options avec lequelles lancer la supervision - Création/Fermeture, Lecture/Écriture et Contrôle du périphérique. Lorsque vous en avez terminé avec le choix des options, activez la nouvelle session en cliquant sur le bouton “Démarrer la supervision”.

4. La nouvelle fenêtre de supervision s'affiche avec les modes de vue sélectionnés.

Le processus de supervision

5. Enregistrez une session en sélectionnant “Session >>> Enregistrer la session/Enregistrer la session sous” dans le menu principal. Vous pouvez également cliquer sur “Enregistrer” dans la barre d'outils principale ou utiliser le raccourci clavier CTRL+S.

Enregistrer la session de test

6. Choisissez un nom de fichier lorsque l'application vous le demande. Utilisez ce fichier pour recharger la session ultérieurement afin de pouvoir continuer la supervision.

Essayer Serial Port Tester
Période d'essai de 14 jours gratuits

Vérifier un port COM avec un
test de rebouclage


Qu'est-ce qu'un Loopback Test ? A Loopback test implique le transfert de données depuis et vers un même port COM. Le test de rebouclage d'un port COM est effectué lorsqu'un signal d'origine a été envoyé par un périphérique spécifique et est renvoyé à ce même périphérique.

Quelles informations le Loopback Test fournit-il ?

Effectuer un test de rebouclage sur un port série permet de vérifier le fonctionnement de la communication série lors de l'envoi et de la réception de données via un même Serial Port.

Avec l'aide d'un logiciel de test de rebouclage série, vous pouvez identifier facilement les problèmes présents sur un port série, une connexion câblée ou l'application générant les messages d'erreur sans avoir à utiliser de matériel supplémentaire.

L'utilisation des tests de rebouclage permet de vérifier le bon fonctionnement des communications série RS232, RS422 et RS485.

Pour effectuer un test de rebouclage RS232, vous devez commencer par vous assurer que les broches “TXD” et “RXD” sont connectées.

Le RS232 Loopback Test vous permet de transférer des données en modes transmission et réception. En raison de la correction différencielle utilisée par RS422 et RS485, la broche “TXD +” doit être connectée à “RXD +” tandis que la “TXD -” doit être reliée à “RXD -”.

Pour effectuer un test de rebouclage plus complet permettant le contrôle de flux matériel, vous devez connecter des broches supplémentaires qui assureront la transmission correcte des signaux de contrôle de flux.

Par exemple, lorsque vous effectuez un test de rebouclage RS232, les broches “CTS” et “RTS” doivent être connectées, tout comme les broches “DTR” et “DSR”.

Pour RS422 et RS485, la broche “CTS +” doit être connectée à “RTS +” et la “CTS -” doit être reliée à “RTS -”.

Test de rebouclage à l'aide de l'utilitaire HyperTerminal


Les utilisateurs à la recherche d'un moyen plus pratique d'effectuer un test de rebouclage peuvent utiliser l'utilitaire HyperTerminal.

L'utilisation d'HyperTerminal signifie que l'ordinateur de l'utilisateur se comportera comme un terminal, ce qui lui permettra de se connecter à distance à d'autres systèmes.

HyperTerminal utilise Telnet, ou un bus série RS232 standard, pour se connecter à des périphériques distants.

HyperTerminal se servant des ports série pour transférer des données, il peut être utilisé pour effectuer des tests de rebouclage.

Commencez par créer une nouvelle connexion. Dans cet exemple, nous l'avons nommée “Loopback Test”, mais vous pouvez choisir le nom de connexion et l'icône qui vous conviennent.

Après avoir choisi un nom et une icône, cliquez sur “OK”.

Loopback test

Sélectionnez le port de communication dont vous souhaitez vérifier le fonctionnement.

Définissez la connexion série

Sélectionnez ensuite le type de contrôle de flux que vous souhaitez utiliser. Veuillez noter que Xon/Xoff est un logiciel de Serial Loopback Test à contrôle de flux unique qui a seulement besoin que les broches “TXD” et “RXD” soient connectées pour fonctionner.

Paramètres du port COM

Une fois le contrôle de flux sélectionné, entrez le message à envoyer à l'aide du clavier de l'ordinateur. Toutes les données affichées dans HyperTerminal proviennent du périphérique pour lequel vous venez d'effectuer le test de rebouclage.

Loopback test vérifié

Vérifier le câblage


Lorsque vous travaillez sur un équipement terminal de traitement de données (DTE), vous pouvez avoir besoin d'utiliser un adaptateur null-modem pour tester des ports COM. Vous pouvez également essayer de recâbler le connecteur du câble si vous vous en sentez capable.

  1. Les premiers fils à connecter sont la terre, le RXD et le TXD.

  2. À l'aide de la documentation du périphérique, essayez d'identifier le fil transportant les données de sortie et connectez-le au RXD de l'ordinateur.

  3. Le TXD de l'ordinateur doit être connecté au fil par lequel transitent les données d'entrée au périphérique. Ne vous fiez pas uniquement au marquage des fils. Un même fil peut transporter les données d'entrée ou de sortie selon le type de périphérique utilisé, par exemple un ordinateur ou un modem.


Il peut s'avérer difficile de déterminer le type de périphérique que vous utilisez. La documentation précise rarement ce type d'informations, mais vous pourrez réussir à la déduire en observant les autres fils du périphérique. Les périphériques de type modem ont un DSR en sortie tandis qu'un compteur utilise un DTR. Le fait de connaître la direction d'un seul fil vous permet de déterminer les autres. Certains fabricants inversent le marquage des fils de données pour les modems, procédez donc avec précaution.

Lorsque les fils sont correctement marqués, vous avez :

  • un ordinateur connecté à un autre ordinateur avec le TXD sur le RXD et le RXD sur le TXD.
  • un ordinateur connecté à un modem avec le TXD sur le TXD et le RXD sur le RXD.

Ce croisement des connexions est appelé null-modem, et vous pourrez devoir acheter un adaptateur pour reproduire cette connexion afin de pouvoir tester vos ports COM.

Choisir le mode Présentation ou
Contrôle de flux


Choisir le mode Présentation matérielle


Lorsque vous avez correctement câblé les fils, vous devrez être en mesure d'effectuer le test de vos ports série. Si les messages ne sont toujours pas transmis, une solution peut consister à lier les fils de présentation.

Il existe deux raisons pour lesquelles effectuer cette modification.

  • Un ordinateur n'étant pas prêt à recevoir des données peut empêcher un périphérique d'en envoyer.
  • Un périphérique peut empêcher un ordinateur d'envoyer des données s'il n'est pas prêt à les recevoir.

Ce n'est pas parce que votre périphérique dispose des entrées et sorties capables d'assurer la présentation que vous êtes obligé de vous en servir. De nombreux fabricants relient simplement les fils au connecteur lorsqu'ils sont proposés avec le processeur du périphérique. Le meilleur moyen de mettre correctement en place le mode présentation est de commencer par connecter les fils dédiés à la présentation aux connecteurs ayant une tension fixe. De cette manière, ils ne nuiront pas au fonctionnement du périphérique. Vous vous rendrez compte que de nombreux périphériques disposent de résistances connectées aux fils de présentation. Cela vous évite de les connecter si vous n'avez pas besoin du mode présentation.

Si la présentation n'est pas disponible lorsque vous commencez à tester un port série, quels éléments peuvent vous indiquer qu'il est nécessaire de l'utiliser ?

  • Vous pouvez déterminer que le mode présentation doit être utilisé lorsque la mise en mémoire tampon ne suffit pas à transmettre toutes les données et empêche l'ordinateur de recevoir l'intégralité du message envoyé.
  • Un périphérique peut également ne pas recevoir une partie des messages envoyés par l'ordinateur, ce qui empêchera son bon fonctionnement.

Si vous devez utiliser le mode présentation avec le logiciel de test de ports série, veuillez noter que Serial Port Tester utilise la présentation de type DTR/CTS. Avec cette configuration, l'ordinateur utilisera sa sortie DTR pour indiquer qu'il est prêt à recevoir des données. L'entrée CTS peut être contrôlée par un périphérique pour limiter les possibilités qu'a un ordinateur d'envoyer des données. L'état de l'entrée CTS de l'ordinateur est uniquement pertinent lorsque la présentation matérielle est activée. Dans le cas contraire, cette entrée est ignorée mais la sortie DTR reste entièrement active afin de pouvoir lier les entrées inutilisées à votre périphérique.

Dans certains cas, vous pouvez avoir besoin d'utiliser le RTS de manière beaucoup plus active que le DTR. Pour y parvenir, le mode présentation doit être supprimé.

  • Connectez les broches 8 et 7 (par exemple le CTS commande le RTS).
  • Connectez les broches 1, 4 et 6. Cette configuration permettra de maintenir le DTR à l'état souhaité en le connectant au DCD et au DSR.

Cette modification est généralement effectuée à l'extrémité du câble reliée au périphérique et non à celle connectée à l'ordinateur. Vérifiez bien que le câble permet toujours la transmission et la réception de données.

Choisir le mode Présentation logicielle


La présentation Xon/Xoff est un protocole logiciel pouvant être utilisé pour contrôler le flux de données. Nous allons nous intéresser à son fonctionnement. Lorsqu'un ordinateur envoie des données à un périphérique, ce dernier envoie un caractère Xoff s'il ne peut plus recevoir aucune donnée. La transmission est alors arrêtée, et elle ne redémarrera que lorsqu'un caractère Xon sera reçu par l'ordinateur, lui indiquant de reprendre la communication. Le périphérique comme l'ordinateur peuvent envoyer le caractère Xoff et Xon. Vous pouvez choisir ce type de présentation dans COM Port Tester si votre périphérique en a besoin pour fonctionner.

Retourner dans Serial Port Tester


Après avoir résolu les éventuels problèmes en ayant suivi les étapes ci-dessus, retournez à la première étape et vérifiez l'état du port COM.

État du port COM

L'état des lignes de contrôle série est affiché sous le tableau principal.

  • RTS : Demande de transmission
  • CTS : Prêt pour la transmission
  • DSR : Prêt pour l'envoi de données
  • DCD : Détection d'un signal sur la ligne
  • DTR : Données prêtes
  • RI : Indicateur de sonnerie

La couleur des cercles indique l'état d'une ligne spécifique, le vert indiquant un niveau élevé, le rouge un niveau faible et le gris un état indéterminé.

Les problèmes de communication série peuvent être difficiles à diagnostiquer et à corriger. Il existe plusieurs manières de procéder, et nous vous avons présenté les plus courantes. Un logiciel de test RS232 peut s'avérer être un outil très pratique pour régler les problèmes de communication série. Serial Port Tester d'Eltima Software constitue une excellente solution. Il s'agit d'un utilitaire flexible et polyvalent proposant un ensemble de fonctionnalités avancées. Si vous testez ou développez des applications et des périphériques série, ce logiciel peut même s'avérer indispensable.

small logo Serial Port Monitor
#1 at Serial Port Software
Serial Port Monitor
Enregistrez et analysez l'activité des ports série
4.8 classement basé sur 41+ utilisateurs
Obtenez un lien de téléchargement pour votre ordinateur
Renseignez votre adresse e-mail pour obtenir un lien de téléchargement rapide et installer l'application sur votre ordinateur !
or